Err

école notre dame
Accès/Contacts
Adresse
134, rue Albert-Camus
30130 Pont-Saint-Esprit

Tél : 04 66 39 12 11
Fax : 04 66 39 52 94

Email :
secretariatclgnd.pont@orange.fr
Liens UTILES
Grèce
 

Olympie,
Joie insigne et grande émotion pour les 48 latinistes, en voyage culturel en Grèce, de se retrouver ainsi au matin du 18 décembre sur le stade antique d’Olympie, dans la verdoyante vallée du fleuve Alphée, consacré à Zeus et avant lui à Kronos. C’était depuis le 10ème siècle avant JC, un sanctuaire à vocation religieuse et de nombreux pèlerins affluaient en ces lieux.
A partir du 8ème siècle furent institués les premiers JO antiques qui se déroulaient tous les 4 ans en août et septembre et duraient 5 jours ; il fallait être un grec libre pour participer ; les étrangers et les esclaves en étaient exclus. Après avoir prêté serment devant la statue de Zeus, les athlètes se faisaient inscrire sur les listes. Les compétitions avaient lieu entre clairons et hérauts ; chaque jour se terminait pas les sacrifices aux dieux.
Les jeunes gens concouraient dans de nombreuses disciplines que nous retrouvons aujourd’hui : la lutte, la boxe, le pancrace et la course, les courses hippiques, le saut, le disque et le javelot… Le dernier jour était consacré au couronnement des vainqueurs. Ils étaient gratifiés d’une simple couronne de l’olivier « kallistephanos » qui faisait leur gloire et leur notoriété à jamais. Les jeux panhelléniques cultivaient en eux le sens de l’honnête, de la loyauté et le goût de l’effort désintéressé… Une leçon peut-être pour notre temps…
Les sportifs du Collège ont pu prendre place sur les starting-blocks de l’époque et attendre les consignes de l’arbitre avant de s’élancer sur la piste de 192m, encouragés par une foule en délire debout dans les gradins... Martialis, athlète gaulois venu d’une petite bourgade de narbonnaise, a été le jeune homme le plus acclamé de ces JO 2018 !